Louki Baba vol4: Ore no Imouto ga Konna ni Kawaii Wake ga Nai

yande.re 204737 sample

L’histoire d’Ore no Imouto ga Konnani Kawaii Wake ga Nai (aussi connu sous le nom d’Oreimo) met en place deux personnages aux caractères et aux designs opposés. D’une part nous avons la petite sœur Kirino, mannequin, aux couleurs vives, athlétique, arrogante et tsundere, de l’autre nous avons son grand frère Kyosuke, gentil, prévenant, aux couleurs ternes mais plus proches du japonais lambda.

Les deux personnages  se détestent et vivent leur vie chacun de leur côté sans s’adresser la parole, jusqu’au jour où Kyosuke va découvrir le grand secret de sa sœur, qui pourrait ternir l’image de cette dernière. Elle est accro aux Eroge (jeux de simulation de drague), et plus précisément ceux où l’on doit séduire des petites sœurs… Cette passion est tenue secrète car c’est un loisir qui est mal vu par la société et va donc paniquer lorsque son frère va retrouver l’un de ses DVD qu’elle aura malencontreusement perdu dans le hall d’entrée.
Son frère qui est pourtant le premier choqué devant ce type de divertissement va pourtant se démener corps et âme pour aider Kirino à assouvir sa passion et ainsi les personnages vont se rapprocher en jouant ensemble à ces jeu, en allant à Akihabara ou bien même au Comiket et rencontrer plein de nouveaux amis !

yande.re 251718 sample   yande.re 165618 sample

Oreimo se différencie de la masse par son succès insolent, presque aussi insolent que son héroïne, que l’on adorera détester !
Succès aussi dû au charadesign, qui m’a séduit bien avant que la série ne devienne populaire car je suivais les illustrations de Kanzaki Hiro. Lorsqu’il a illustré les couvertures du light novel de Fushimi Tsukasa j’étais loin de me douter que la série connaitrait un franc succès !

Ma collection sur cette série se compose essentiellement de figurines et de goodies liés à l’héroine Kirino, ainsi que sa camarade Kuroneko.

Les deux déclinaisons de cette figurine par Kotobukiya.
DSC_0619

Prix de loterie et Sega prize à gagner dans un UFO catcher.DSC_0636

Lot A (le plus rare), qui se gagnait en septembre 2012 dans des stands de loterie à Akihabara (que j’ai en double). :3DSC_0642

Sega Prize de Kirino et Kuroneko habillées en ClariS (le duo qui chante l’opening de l’anime)
DSC_0658

Prix dans des UFO catcher.
DSC_0664

DSC_0669

Figurines assises de Kuroneko par Kotobukiya et Kirino par Wave.
DSC_0681

Carte telephonique et petite figurine.DSC_0728

Version limité du CD de ClariS et le DVD 1 de l’anime lors de sa sortie.DSC_0733

Illustration sur plastique et thermos.DSC_0740

Storyboard de l’anime par Hiro Kanzaki. ♥DSC_0749

Pochettes plastiquesDSC_0795

G’S Magazine spécial Oreimo avec des goodies dedans.DSC_0801

Cd de l’anime et la version limité du single de l’openingDSC_0813

Calendrier 2011 par Konami vendu lors du Comiket d’hiver 2011 et le tome 1 du manga.DSC_0815

Taie d’oreiller (45x45cm) et tee shirt.DSC_0827

Éventail et deux autres tee shirt avec Kirino.reste (20)

L’artbook Tabgraphics par Hiro Kanzaki.DSC_0805

L’artbook de la série anime.
DSC_1001

G’S Magazine du mois d’avril 2013
DSC_1031

Serviette avec Kirino et figurine de Kuroneko par Kotobukiya.  DSC_0758   DSC_0695

Nendoroid Kirino par GoodSmile Compagny et une figurine par Chara-Ani.DSC_0678   DSC_0633

Kirino en maid, par FREEing.
DSC_0632

3 réflexions au sujet de « Louki Baba vol4: Ore no Imouto ga Konna ni Kawaii Wake ga Nai »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *