La Caverne de Louki Baba n°1: Ken Akamatsu part2

Suite et fin de ce premier épisode de la caverne de Louki Baba présentant ma collection issue des univers créés par Ken Akamatsu.
Cette fois ci nous allons aborder principalement les produits dérivés de son dernier manga: Mahō Sensei Negima.

 Les mangas édités par Pika Edition et une partie des mangas en version originale.

Les coffrets collectors des mangas japonais de 26 à 36 ainsi que le 15 et 16.

Les Characters book 1 à 14 des personnages de la série.

Lire la suite

La caverne de Louki Baba n°1: Ken Akamatsu part1

Pour bien commencer l’année, je me suis dit que j’allais faire comme nombreux de mes confrères blogueurs et vous présenter mes plus beaux trésors dans cette nouvelle catégorie qui s’intitule « La Caverne de Louki Baba« .
Mais rassurez vous je ne spammerais pas le site avec des « arrivages » en tout genre…

Pour ce nouvel article je vous présenterais donc en deux parties ma collection « Ken Akamatsu » dont je suis fier et que je chéris plus que tout ! :3
Il est l’auteur de la série Ai Non-stop! publié entre 1994 et 1998 au Japon, mais surtout de Love Hina, son coup de maître publié entre 1998 et 2002 en 14 tomes, qui le rendra célèbre à travers le monde !
Il a récemment terminé Mahou Sensei Negima qui a durée de 2003 à 2012 et se compose de 38 tomes.

Pour commencer, voici les tomes de Love Hina en français édités par Pika Edition, le tome 0 et le tome ∞ ainsi que les 14 volumes japonais en version collector avec des goodies et des pages en couleurs.

Lire la suite

Rentrée Scolaire

C’est la semaine de rentrée pour les étudiants et les piti n’enfants ! ^^
Je vous souhaite bonne chance à tous et de la réussite pour cette nouvelle année.

Pour ma part la rentrée s’est faite sur Julsa.fr, dès ce début de saison j’ai pu tester Rocksmith puis Assassins Creed 3 (solo+multi) chez Ubisoft et la je décolle la semaine prochaine en direction du Japon pour faire un reportage au Tokyo Game Show qui se déroulera du 20 au 23 septembre.
J’essayerais de vous donner des infos en temps réel et de récupérer des goodies à vous faire gagner =3

Tu modélises… Et pis t’animes !

Depuis 1994 se déroule dans l’enceinte de l’école Epita/Epitech la convention Epitanime. Chaque année, elle ouvre ses portes du vendredi soir au dimanche en fin d’après-midi, d’où les célèbres « deux jours, deux nuits de folie ».

Cette convention, plus axée sur le côté « familial » est surtout connue pour sa playlist immense de karaoké, ses stands de jeux vidéo et ses nocturnes.
Pendant ces 42h non-stop, l’événement accueillera à peu près 7000 personnes venant des quatre coins de la France et parfois même quelques visiteurs japonais.

Cette année, on fête la XXème édition (Lvl20) et il y aura quelques surprises ! Notamment du côté de l’organisation des stands, car la cour sera réservée aux fanzines ainsi qu’à l’Epifestival, la scène centrale sera au sous-sol, les associations (BulleJapon, Tengumi, etc) auront plusieurs créneaux dans l’amphithéâtre et vous retrouverez aussi les stands des habitués comme Ikkatsu et la Brigade SOS.
Pour les hardcores du karaoké qui s’inquiètent de voir l’amphi pris par ces associations, sachez que le karaoké non-stop se situera dans un autre amphi où vous pourrez vous en donner à cœur joie !
Les salles dédiées aux jeux vidéo couvriront un plus grand espace et seront maintenant à l’étage. Il y aura des nouveautés et quelques jeux rétro présentés par MO5 pour vous faire (re)découvrir certaines merveilles. Vous pouvez être sûr de me retrouver au stand Bomberman à 10 joueurs et tenter de me qualifier pour la finale pour avoir « Gloire et Honneur » ! ^^

Pour les admirateurs de jolies tenues et les photographes, sachez qu’il y aura bien évidement du Cosplay libre et des défilés/concours sur scène.
Et petite nouveauté depuis l’année dernière, un stand de Maid-café vous proposera de vous restaurer en compagnie de jolies demoiselles et de charmants butlers, le tout avec de petits prix =3

Epitanime a reçu des invités de prestige ces dernières années, comme Noizi Ito et Murata. Cette année il y aura Ryukishi07, le créateur de la série Higurashi No Naku Koro Ni (connu en France sous le nom de Hinamizawa le village maudit) et d’Umineko No Naku Koro Ni. Il sera samedi et dimanche en conférence qui dureront une heure et demie, mais vous pourrez aussi le voir en dédicace. 😉

N’oubliez pas que la convention Epitanime est gérée par une association à titre bénévole, et qu’elle n’est donc pas aussi parfaite que ses consœurs professionnelles et commerciale. Le but de cette convention est surtout de vous faire partager un bon moment et une ambiance unique, et non de rechercher la perfection.
Comme précisé dans l’article précédent sur les contrefaçons, cette association lutte activement contre le HK et reste l’une des conventions les plus sûres pour ce qui est des produits officiels en France.

Vous pouvez dès à présent réserver vos places sur Ticketnet, 20e pour les guerriers qui veulent venir faire les deux jours deux nuits, ou bien 14e pour les deux jours (prix pour les préventes).

Vous pourrez retrouver tout le long du salon mon créateur, Negikun, qui est responsable de la section photos/vidéos de l’asso (et de la 3D…) et qui tournera pendant les 42h avec son appareil photo à la main ! ^^

 

Méfiez-vous des contrefaçons !

En cette période de calme avant les grandes conventions de cet été, je me suis dit qu’une piqure de rappel sur le HK pourrait intéresser pas mal de monde.

Tout d’abord, rappelons que le terme HK veut dire Hong Kong, car c’est de là-bas (ainsi que de Taiwan) que provient la plupart des contrefaçons. Cela touche de nombreux secteurs comme le parfum, les sacs à main, les médicaments et ce qui nous intéresse aujourd’hui, la Japanimation.
Ainsi, lors de convention comme Japan Expo, on a à peu près 75% de chance de tomber sur des DVD, CD de j-music, OST, peluches et figurines qui sont contrefaits.

Nous allons donc voir ensemble comment essayer de repérer ces « Bootleg » (terme anglais qui définit les figurines pirates) avec quelques conseils pour reconnaître ces produits falsifiés pour éviter de vous faire arnaquer !

Il y a tellement de contrefaçons à Japan Expo, qu'il y a même des stands contrefaits... !

En ce qui concerne les figurines, malgré le fait que les boites sont de plus en plus identiques, il existe certains signes évidents :

-Tout d’abord le prix, vous savez que cette nendoroid vaut ~40e et est assez rare, pourtant vous la voyez à 25… Il y a forcément un problème, vous n’êtes pas simplement un sacré veinard.
Un distributeur va acheter une contrefaçon à un prix minime, ainsi il pourra la vendre à un prix bien moins cher que celui de la concurrence.

-Si vous pouvez voir la figurine de plus près vous verrez des soucis de qualité. Au premier regard car la qualité du carton d’emballage et de son impression est mauvaise afin de réduire au maximum les coûts de production (on peut voir que les couleurs sont plutôt pâles).
Mais surtout la qualité de la figurine, car les HK ont une peinture qui bave un peu et qui s’effrite en restant trop au soleil (les vraies figurines ont plusieurs couches de peintures afin d’éviter ce souci).

-Avoir une pastille au dos de la boite peut rassurer, mais aujourd’hui certains emballages HK commencent à avoir des pastilles pour tromper l’acheteur.

-La boite Abysse Corp est le principal distributeur de figurines en Europe. Voir leur logo au dos de la boite peut donc vous confirmer qu’il s’agit certainement d’une vraie importée du Japon.-Enfin, si vous voulez comparer celles que vous avez déjà chez vous avec des vraies pour savoir ce qu’il en est, vous pouvez aller voir sur le site http://www.figure-database.com/ ou http://myfigurecollection.net/

Les contrefaçons sont réalisées à partir d’une figurine originale, les faussaires en font un moule et s’en servent pour créer leurs produits.
Certaines grandes marques sont plus touchées que d’autres, comme Good Smile Company, Max Factory, Alter, Square Enix et Jun Planning.
On en trouve essentiellement dans des site d’enchères en ligne (genre Ebay), des conventions, et dans quelques boutiques qui ne savent pas forcement que ce sont des contrefaçons (dans ce cas-là n’hésitez pas à prévenir le vendeur).
Il m’est arrivé par exemple de trouver une trousse Totoro au magasin de Manga Distribution avec marqué dessus «ロトト» ce qui veut dire «Rototo», je l’ai signalé et ils l’ont enlevé directement du rayon.

Ici le vendeur utilise des images de la vraie Nendo (via GSC), laisse filer le produit à peu cher, vient de HK, et je vois pas le rapport avec K-ON !!??

Si vous vous rendez compte que vous venez d’acheter un produit HK lors d’une convention, faites-vous rembourser ! Si le magasin refuse, rappelez-lui que la vente de contrefaçons est considérée comme un délit par la loi et qu’en vous vendant un produit non conforme la boutique se met dans une situation irrégulière (vous pouvez le menacer en précisant que vous allez contacter les responsables du salon ou la gendarmerie).

Au final rendez vous bien compte que si vous achetez du HK, vous aurez une imitation de mauvaise qualité, vous payez certes moins cher, mais quand même très cher pour ce que ça a pu coûter en production (=arnaque), les auteurs originaux qui font la série que vous adorez ne gagne rien sur votre achat et en plus votre argent va permettre de financer et faire vivre ce trafic de mauvaises imitations !

Heureusement certaines conventions comme Epitanime (connue pour ses karaokés, sa convivialité et ses nocturnes) font très attention à la contrefaçon, et lors de cet événement on y trouve très peu, voire pas du tout de HK sur les stands.

 

Enfin, j’ai récupéré quelques nendos HK (merci Ebay et JE), ainsi que quelques images vraiment bien faites par Good Smile Company pour vous montrer les différences avec des vraies/fausses. En effet, l’éditeur japonais semble bien décidé à prévenir ce phénomène car l’on trouve de plus en plus de figurines contrefaites !
Cliquez ici pour voir les différences trouvées par GSC !

La boite est plus petite, les couleurs sont pales, et il n’y a pas de pastille.

Pour finir, le site Figure Maniax à fait 2 très bon dossiers qui explique comment bien acheter, où et pourquoi.

Le premier explique comment bien acheter en France et Europe.

Le second explique comment bien acheter au Japon et à l’étranger.

Voila, j’espère que vous garderez l’œil ouvert lors de vos prochaines conventions (et le bon ^^) !