Tuto3 pour 3dsmax: premières modifications d’objets

Logo max 2010

Maintenant que vous connaissez un peu mieux l’interface et que tous ces boutons vous font moins peur, on va attaquer la formation d’un objet à partir d’une box en regardant comment le « sculpter » en travaillant ses edges et ses faces.

Un petit rappel ne fait jamais de mal :
Je ne vous dirais jamais assez que W sert a faire bouger, E sert a faire tourner et R pour changer la taille.
la molette sert a déplacer la vue, la molette + Alt sert a faire tourner la vue (attention à bien rester en vue Perspective)
la touche P pour revenir en perspective, sinon utilisez le menu déroulant en haut a gauche de votre fenêtre de vue. Pour avoir seulement une grosse fenêtre c’est Alt+W.
La touche F3 sert à afficher les faces ou non et la touche F4 sert à afficher les edges ou non.
Maintenir Ctrl sert à ajouter/enlever dans une sélection. Si je veux sélectionner deux objets mais qu’il y en a un entre les deux je clic sur le premier, je maintiens ctrl et je clic sur le troisième. J’ai ainsi deux éléments sélectionnés.
Et pour finir quand on sélectionne un objet, on maintient Shift (la touche Maj quoi) et qu’on déplace/tourne/change de taille, l’objet se copie.

 

Maintenant que vous avez bien tout revu, on va commencer par créer une box.
Dans l’interface à droite, l’onglet création, objets en 3D et on clic sur la case box. Dans une des fenêtres on clic une première fois, en laissant appuyé on créé la longueur/largeur de la boite, puis on lâche le clic pour définit la hauteur et on re-clic pour valider.
On a donc une box créée de manière « imprécise ».
Dans les options à droite vous pouvez changer ses proportions selon votre envie.
Si  jamais vous avez fait un clic droit ou vous avez fait autre chose vous ne pouvez plus changer les informations relatives à cette boite. Il vous suffit donc de cliquer sur l’onglet modifier qui se trouve à coté de l’onglet création. Vous retrouvez ainsi les paramètres de votre boite.

tuto3 box1

Pour que nous ayons tous la même chose pour débuter, on va faire un cube en 100cm de hauteur, de largeur et de longueur.
On vérifie que F4 est bien enclenché, normalement vous devez voir les lignes blanches sur votre objet.
On va augmenter les segments (segs) à 3 pour chaque orientation.
Vous obtenez donc ceci :

tuto3 box2J’en vois déjà qui vont crier au scandale car ils l’ont déjà fait avec les tuto précédents, mais ça ne permet pas grand-chose ça…
En effet ! On va maintenant faire en sorte que cet objet ne soit plus un cube, mais un objet 3D que vous pourrez modeler à volonté !

 

Sélectionnez la box et faites un clic droit. Tout en bas il y a convert to => convert to editable poly.
Ou bien (autre solution qui revient au même) dans le menu déroulant modifier vous sélectionnez edit poly.

tuto3 box3
Sachez que le fait de faire clic droit convert to => convert to editable poly écrase votre pile de modificateurs. Tandis que rajouter le modificateur edit poly vous permet de garder les autres modificateurs que vous auriez ajoutés précédemment.
Personnellement je fais tout le temps clic droit pour écraser. A moins d’avoir un doute et dans ce cas je copie l’objet et je le mets à part au cas où je voudrais le retrouver comme avant.

Une fois que c’est fait vous voyez qu’il y a beaucoup de chose sur la droite (si vous avez la chance d’avoir un écran assez large vous pouvez étirer la partie création de la droite en sélectionnant le bord et en la ramenant vers la gauche. Vous verrez mieux les outils proposés ainsi.

outils poly

A coté de edit poly il y a un petit + et en cliquant dessus vous faites dérouler les cinq sous mode de sélection. Pour chacun d’eux vous allez voir que les outils sur le coté vont changer ce qui en fait encore plus !
Mais pas de panique il y en a beaucoup qui ne sont pas forcement utile ou pas pour le moment…

 

selectionLes Vertex, ce sont les intersections entre des edges. Ils sont représentés par des petits carrés que l’on voit à chaque croisement. Vous pouvez donc bouger comme il vous semble ces points.

Les Edge, ce sont tout les segments que vous voyez en blanc quand votre objet est sélectionné. Je précise bien segment car c’est juste une ligne entre deux vertex. Si vous voulez avoir le tour complet de l’objet il va falloir les sélectionner un par un en maintenant ctrl ou avec l’outil « loop » mais nous y reviendrons juste après.

Les Border, vous l’utiliserez pas tout de suite celui là.
Mais en gros imaginons que je coupe avec un sabre notre cube. Il va être coupé en deux et on va voir l’intérieur. Cet outil sert à sélectionner les edge qui sont au bord. Si vous avez un objet sans « trou » alors vous ne pouvez pas vous servir de cette sélection (vous pourrez l’utiliser mais il n’y aura rien à sélectionner).

Les Polygon, ce sont tout simplement les faces de votre objet.

Le dernier est Element, si vous divisez votre cube en deux parties en effaçant des faces, et bien vous aurez deux « éléments » distincts dans un même « objet ». Avec cette sélection vous pourrez prendre juste la parti qui vous intéresse.

 

 

Maintenant pour vous présenter l’ensemble des outils présents dans l’edit poly, on va ranger ça en grande famille.
Il y en a qui servent à rajouter des edges, il y en a qui servent à rajouter des faces, il y en a pour rafistoler votre objet, mais on va commencer par les outils de sélection.

La suite n’est pas forcement évidente la première fois, alors n’hésitez pas à le faire en même temps avec votre logiciel et à relire plusieurs fois car une fois que vous saurez tout ça, le monde de la 3D sera à vos pieds ! 😉

 

Les outils de Sélection des edges :

Ces outils sont précieux pour gagner du temps. Bien sûr vous pouvez aussi sélectionner un par un les vertex/edges/faces mais avec ces outils vous irez énormément plus vite.

On va se mettre dans Edge car dans cette sélection les 4 outils sont activés :
Shrink, il sert à réduire votre sélection d’un cran de chaque coté.
Grow, il sert à agrandir votre sélection d’un cran de chaque coté.
Ring sert à sélectionner tout les edges parallèles direct pour faire une ceinture de sélection.
Loop sert à sélectionner le prolongement de votre segment pour faire le tour de l’objet.

outils selection2 outils selection
Ces deux derniers servent à faire des sélections circulaire mais pas dans le même sens… Comprenez bien la nuance car ce sont des outils extrêmement importants.

 

Si vous vous mettez en polygon vous avez un outils en plus qui est « By angle« , cela signifie que vous allez pouvoir faire une sélection de toutes les faces qui sont dans un angle inférieur ou égal à celui indiquer à coté. Sur notre cube, avec par exemple 30° on aura les neuf faces sélectionnées quelque soit la face du coté supérieur que nous avions choisie.

selection by angle

 

Rajouter des edges sans changer la forme de l’objet :

On va commencer par le plus important en bas a droite que j’utilise TOUT LE TEMPS.
Dans la sélection Edge, on va mettre en pratique notre « ring » vu au dessus et le combiner avec l’outil « connect« .
Ainsi je crée une ligne d’edge perpendiculaires à ma sélection d’edges.
Et si vous regardez bien à coté de la case connect, il y a un petit symbole. Ça signifie que vous pouvez changer les options de cet outil (les settings).
Ainsi vous pourrez changer le nombre d’edges que vous voulez créer, leur écartement, et leur position.

outil connect

L’outil « cut » sert à couper l’objet comme avec un cutter. Il est conseillé de « cutter » de vertex en vertex pour garder un maillage propre. Mais cet outil vous permet aussi de couper en plein milieu d’une face si besoin est.
Sachez aussi que vous fassiez cut en étant en vertex/edge/polygon revient au même.

outil cut

 

On change avec la sélection polygone, on y trouve de nouveaux outils comme Extrude, Inset et Outline.

Inset sert a créer une réduction de la sélection en cours en gardant la même forme.

outil inset

Outline sert à changer la taille de la sélection en agrandissant ou en rétrécissant de manière égale de chaque cotés à la manière d’un Scale (touche R).

outil outline

 

Rajouter des edges et des polygones en changeant la forme de l’objet :

On va maintenant voir ce qui est proposé dans polygon. N’oubliez pas de désactiver by angle s’il est encore coché.
Le premier outil est Extrude. Extrêmement important, il sert à extruder une face vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Ainsi on peut commencer a extraire des faces de son cube pour lui donner une nouvelle forme.
Ici j’ai fait une sélection en maintenant ctrl appuyé pour prendre les faces que je voulais.

outil extrude

Ensuite Bevel est un peu comme Extrude, il sert à extruder une face mais en plus il propose un scale sur les faces pour changer changer leur taille.

outil bevel

Vous remarquerez encore le petit symbole à coté de l’outil qui permet d’entrer dans les options et choisir de combien vous voulez extraire la face, et pour le bevel aussi de choisir de combien vous voulez changer sa taille.

Ensuite dans la sélection des edges, il y a l’outil Chamfer sert à diviser un egde en deux. Si vous faites un loop comme vu précédemment, et ensuite un chamfer vous allez avoir 2 edges écartés au lieu de 1 central.
On s’en sert beaucoup pour faire un arrondi doux sur les bords d’un objet.

outil chamfer1
Notre cube a des angles à 45°. On va ainsi le rendre moins abrupt, on sélectionne les edges des contours comme ci-dessous et on met un petit Chamfer pour adoucir tout ça.

outil chamfer2

 

Pour rafistoler votre objet si vous avez fait un trou :

Imaginons que vous ayez voulu supprimer une face pour voir ce que ça faisais et que vous n’ayez plus de CtrlZ pour revenir en arrière (oui ils sont limités donc attention).
Plusieurs choix s’offrent à vous…
Vous pouvez vous mettre en sélection border, sélectionner le bord de votre trou, puis ensuite utiliser l’outil Cap.

outil cap

Ou bien utiliser le Target Weld pour « souder« .
Sélectionnez une edge au bord du trou, maintenez Maj et faite la bouger vers votre trou, ce qui va créer une nouvelle face.
Ensuite il ne reste plus qu’a sélectionner l’outil Target Weld, sélectionner l’edge que vous venez de créer, puis ensuite de cliquer sur l’edge en face sur laquelle vous voulez l’attacher (normalement des pointillés vont suivre votre curseur).
Ainsi on a bien « soudé » les edges ensemble et la face est bien « accrochée » de partout.
Dans cet exemple nous l’avons fait avec des edges mais il est aussi possible de le faire avec des vertex.

outil weld

 

Et enfin un dernier outil, car si vous avez bougé vos vertex dans tous les sens et vous souhaitez qu’ils se réalignent selon un des 3 axes x,y ou z.
Il vous suffit de sélectionner les vertex que vous voulez aligner, puis dans la fenêtre d’outils de votre edit poly il y a a droite de « Make planar » les boutons X, Y et Z. en cliquant dessus vous allez aligner toute votre sélection.
Dans l’image ci dessous, je l’ai alignée dans l’axe Z.

outil align

 

 

Et bien voila, avec les 3 tutos que je vous ai fait vous avec en mains les clefs pour commencer à modéliser des constructions en 3D !
On va tout de même mettre en pratique ce qu’on vient de voir aujourd’hui avec une création simplifiée d’un crayon, juste avec les outils extrude/inset/bevel.

Tout d’abord on va se mettre à la même échelle. Comme ça je vais pouvoir vous donner des valeurs pour faire ensemble exactement le même objet.

On clic en haut de l’écran sur Customize => Units setup
On se met en metric: Centimeters (cm)
Et en cliquant sur System unit setup on précise que une unité = 1 cm.
Et hop on valide tout ça.

units setup units setup cm

On se met en vue de dessus (top) avec la touche T, on créé un cylindre, et une fois créé on modifie ses options dans l’onglet modify :
5 de radius (rayon) 2 de hauteur, 1 en height segment pour ne pas en avoir et enfin 24 en sides pour que l’objet soit bien rond et beau.

crayon1

Un petit clic droit => convert to => Edit Poly.
On clic sur le + a coté de edit poly pour sélectionner les polygon, ou bien l’icône carré en dessous dans sélection.
Pour ceux qui comme moi trouve que les traits blanc autour de l’objet sont horripilants, il suffit de faire J pour l’enlever/faire revenir.

polygon

On sélectionne la face du dessus et ensuite on va dans les settings de l’outil Bevel (pas la case mais la petite fenêtre à coté). Et on va augmenter de 1cm la taille et l’élargissement.

crayon etape1

Toujours avec la face la plus au dessus, on va maintenant aller dans les settings de l’outil Extrude et on va extruder de 90cm la face.

crayon etape2

On va maintenant attaquer la tête avec une méthode un peu répétitive.
Toujours avec la face du dessus on va utiliser les settings de l’outil Inset et on va réduire de 1cm.

crayon etape3

On va maintenant extruder de 7cm

crayon etape4

Un bevel de 10cm de hauteur et de -1cm en élargissement. Attention on rétréci avec -1 ce coup là pour affiner la tête.

crayon etape5

Et la on fini avec un combo d’Inset et d’extude.
Un Inset de 0,5cm

crayon etape6

Un extrude de 0,5cm

crayon etape7

Un inset de 1cm

crayon etape8

Un extrude de 1cm

crayon etape9

Un inset de 1cm

crayon etape10

Un extrude de 5cm.

crayon etape11

Un inset de 0,25

crayon etape12

Un extrude de 1cm.

crayon etape13

Et voila, au final vous obtenez un magnifique crayon fait à l’arrache et pas optimisé du tout.
Mais c’est pour certain votre première modélisation un peu plus poussée que de juste faire ressortir des faces d’un cube 😉

crayon rendu final

L’initiation étant finie, on pourra très bientôt attaquer des cours plus complexes mais bien plus intéressants !
Rendez vous très bientôt pour de nouvelles aventures ! 🙂

 

7 réflexions au sujet de « Tuto3 pour 3dsmax: premières modifications d’objets »

  1. Merci bien ça me fait plaisir que vous ayez apprécié ce tutoriel 🙂
    Je craignais que ça soit un peu trop « lourd » et un peu rebutant, car j’y explique beaucoup de choses…

  2. Salut, merci pour ces tutos sympa ! Petite question, sur la 4 ème image (sans compter celle avec l’icone de 3DSMAX pour présenter le tuto), entre la fenêtre déroulante de tous les modificateurs et la liste des modificateurs actifs, se trouve 4 modificateurs en « favoris » (MeshSmooth, Push, TurboSmooth et Unwrap UVW). Comment tu fait ?

    • Pour mettre des favoris, il faut cliquer sur « Configure Modifier Sets » juste en dessous (l’icone est une fenêtre avec du bleu et des petits rectangles).
      Il y a des « pré-selections » si l’on clique sur les différents choix du menu déroulant.
      Sélectionner « Configure Modifier Sets » permet d’accéder au menu des raccourcis, choisir le nombre de boutons que l’on veut avoir et y associer les modificateurs souhaités.

  3. Franchement votre tuto est à la mesure, les explications sont nettes et claire. Franchement nous avons besoin des tuto de ce genre et puis le langage utilise dans ce tuto est très simple.

    Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *